mardi 6 décembre 2016

Le retour du burgul perplexe à crête flasque

Ce majestueux palmipède qu'est le bulgure perplexe à crête flasque était disparu de la région depuis plus de deux décennies. Canal Sutton a dépêché à Sutton Ninon Sioui et Florelle Gauld pour faire le point sur la situation.

mercredi 9 novembre 2016

Jésus vs l'herbe a poux

- A vos souhaits lui dit le bon larron.
C'était la troisième fois que Jésus éternuait.Il ne pouvait même pas se moucher.
Au moins, les Romains sous lui avaient leur casque pour se protéger.
Cette pensée le consola.

jeudi 3 novembre 2016

Jack est scrap 6x1/7

«On nous a pris la terre, l’air et l’eau.  Il doit finir le temps du crime. Rendez ce qui a été volé. Redonnez-nous nos ancêtres. »
C’est dans le Mackenzie News ce matin, signé The Crow, toujours. Au garage surchauffé où un grand Terre-neuvien ajuste le carburateur de notre pickup, on discute de la nouvelle. Étonnamment, y a pas d’Indiens parmi nous ; ça se sent.
- Le Crow va trop loin, dit l’aide-mécanicien.
- Pense à la famille de ce chasseur, rajoute la gérante de l’hôtel, qui attend son tour pour les réparations. C’est pas de leur faute. Des fois les Indiens, je me demande pendant combien d’années il va falloir payer parce qu’on est venus en Amérique. Ça devra finir un jour !
- T’en penses quoi, Stan ?
Le garagiste s’essuie les mains à un chiffon. « T’sais, c’qui est dans ma cour à scrap, c’t’à moé. Faque emmène pas mes pièces ailleurs. C’ est pareil pour les Indiens, les Africains ou n’importe qui. »
De l’éthique mécanique appliquée aux principes généraux régissant l’univers.
L’article du Mackenzie News poursuit en citant les autorités du Smithsonian. La porte-parole, Flora Prentice, dit qu’elle est elle-même d’origine autochtone et qu’elle peut comprendre les sentiments qui animent le Crow, mais que les artéfacts ayant appartenu au prophète Ereya seront beaucoup mieux préservés au Smithsonian que n’importe où ailleurs, et qu’il n’est de toute façon pas dans la politique de l’institution de se rendre complice d’un acte illégal.
De son côté, la femme du défunt, Tracy Black, implore le Crow. « Mon mari, la cite-t-on, n’était qu’un simple homme d’affaires amateur de pêcheur, qui n’avait rien à voir avec ce qui est arrivé aux biens de cet autochtone. D’ailleurs, Chester n’avait jamais mis un pied au musée de toute sa vie. »
- Vous allez voir, dit la gérante. Ça va finir que l’Armée va fouiller les réserves de fond en combes.

«Une réserve, répète Lars... Ça te ferait du bien, Sandy. »

vendredi 28 octobre 2016

Jack est scrap 6x/7

Objet : Frida et nous

Jack
Ça m’a fait du bien d’entendre ta voix aujourd’hui.
La Cour Suprême doit faire connaître son jugement d’une semaine à l’autre sur la reconnaissance des droits des Métis. Ça parle beaucoup de ça autour de moi. Les Métis… j’y crois pas trop et puis ils ont poignardé dans le dos les Indiens non inscrits il y a quelques années. Et, comme s’il n’y avait pas déjà assez de confusion dans ce dossier, au Manitoba vers le milieu du XIXe siècle, des Cris ont demandé – et reçu- le statut de Métis, ce qui leur permettait de recevoir un meilleur traitement de la part des autorités et d’échapper à la famine qui sévissait.
Je suis un peu dégueu. Je dors avec ton tisheurt (le Frida Kahlo) depuis une semaine.
Tu t’ennuies-tu de moi ?
Nelly

Objet :re Frida et nous

Madame Innue
Je ne connais pas ni l’ethnogénèse du ou des peuple(s) métis d’Amérique du Nord ni la valeur de leurs revendications et de leurs démarches… C’est clair que sur un plan purement imaginaire, archétypal, cette espèce de fusion entre deux peuples, parée du symbole de l’infini, est une réconciliation bien commode et séduisante.
J’ai de la misère à imaginer qu’il n’y a que deux semaines que tu es repartie. Ça ressemble plutôt à trois trillions d’années. Je me sens comme déséquilibré. T’es pas là, mais j’ai chaud dans le ventre. Tu te dessines aussi dans l’ absence. Ça met en perspective ton apparition météorique dans mon ciel.

Jack

mardi 18 octobre 2016

Jack est scrap 6uvw/7

Jack est scrap 6T/7
Mireille, dit-on, est partie deux fois sur le pouce pour aller à Lynx River. Qu’elle veuille se rendre dans un endroit qui n’existe pas, c’est à la limite acceptable, mais il faudrait tout de même qu’elle emprunte pour y aller autre chose qu’un cul-de-sac.
Yenihwho est un village isolé qui n’est relié aux autres que par l’eau, la glace ou les airs. La route de terre sur laquelle Mireille a marché durant des kilomètres ne mène nulle part qu’à un camps de bûcherons, des moustiques, des arbres et des ours.
Sans trop savoir, j’imagine qui l’a ramenée au village, un quinquagénaire poivre et sel avec une casquette, un pickup rouillé. Dans son anglais récalcitrant, Mireille lui baragouine le comment du pourquoi. Le quinquagénaire poivre et sel avec une casquette, un pickup rouillé, rouge disons, irrité par ce charabia, se renfrogne et se concentre encore davantage sur la route. C’est pas son problème. On laisse pas quelqu’un perdu dans le bois, c’est simple et c’est tout.
Le lendemain de mon retour à Yenihwho, je retrouve Mireille et Burt à la salle communautaire, dans le brouhaha d’un atelier de broderie perlée.
- Hé Jack. Je croyais que t’allais fuir au Québec.
- Mais non, je suis cerné... Tu te mets à la broderie ?
- J’accompagne Mireille. Je me suis apporté de la lecture mais finalement, je regarde ce qui se passe.
Je jette un coup d’oeil sur le bouquin de Burt. Bering Strait, par Emmy Carr.
- Tu vas en Alaska ?
- J’y étais il y a deux ans. Y a souvent des boîtes de livres à donner dans les gare de traversier. J’ai ramassé ce livre à Sitka.
- Y a pas beaucoup de photos pour un livre de tourisme…
-C’est un livre de tourisme temporel. De l’uchronie. L’auteur refait l’Histoire et sp​écule sur les impacts qu’un événement aurait pu avoir.
-Comme si Pete Best était resté le drummer des Beatles ?
- Comme si le Sud avait vaincu le Nord lors de la Guerre de Sécession.Comme si Christophe Colomb avait vraiment trouvé l’Inde. Carr avance que si Alan Turing avait été hétéro, Steve Jobs aurait fait de l’entretien ménager dans un centre d’achats. Des fois, il s’en est fallu de très peu que la vie soit différente.
- La face de l’univers serait clairement différente sans Iphone.
« Toutes ces choses-là arrivent ou sont arrivées, mais dans une autre dimension affirme sentencieusement Mireille en ajoutant une perle bleue au motif du symbole d’infini dont elle orne le dos d’une veste à franges. »

Jack est scrap 6U/7
On n’est qu’en septembre mais le froid pince et mord déjà et la noirceur est là de plus en plus tôt ; ça devient facilement lugubre pour peu qu’on ait le moral fragile.
Le tien est plutôt solide, nourri des bonheurs récents, des perpétuelles découvertes du Nord. Y a quand même un fond de misère qui te questionne, ta part fondamentale et ineffable de doute qui te gruge toujours un peu mais tes épaules sont droites lorsque tu rentres dans ta chambre au Nahanny. George lit le journal dans le fauteuil près de la fenêtre.
- Regarde ça, qu’il me dit en me tendant le journal.
¨Blackmail on a missing body’’ titre le Mackenzie News. Chantage sur un disparu. Après quelques mots, le lien se dessine avec des événements arrivés ici même à Yenhiwoh. Un frisson me parcourt de la tête aux pieds. L’article indique que la famille d’un nommé Chester Black, du Colorado, disparu aux TNO, ainsi que le Smithsonian Institute, ont reçu un courriel signé The Crow. L’auteur du courriel affirme qu’il est en possession du corps de Chester Black et qu’ il le restituera en échange de vêtements et d’objets ayant appartenu à Ereya.
« Ereya, résume George, c’était un leader spirituel tlicho mais il était célèbre chez tous les Dénés. Même les Catholiques le respectaient, même s’ils aimaient pas trop l’entendre dire qu’il parlait avec des anges. 40 ans après qu’il soit mort, on a reconstruit sa cabane et c’est devenu un lieu de pèlerinage. Sauf que quand il est mort, en 40, des négociants de fourrure américains qui se trouvaient dans le Sathu étaient partis avec tout ce qui lui appartenait. Enfin, c’est ce que j’avais entendu dire. Il y en a qui disaient que c’était le diocèse qui s’était emparé de ses avoirs et qu’ils avaient tout caché à Edmonton, d’autres qu’ils avaient tout détruit. »
- C’est incroyable. Ça veut dire qu’il y a quelqu’un dans la région qui cache un cadavre ?
- Ou qui bluffe… Et c’est forcément quelqu’un de Yenihwoh.


Jack est scrap 6w/7

Objet : Retour

Jack
Tu m’as mise sans dessus dessous. En revenant chez nous à Montréal, j’ai pris une douche et je me suis branlée en pensant à toi. J’étais déjà mouillée dans le taxi, je me repassais nos meilleurs moments. T’es inégal, c’est frustrant quand tu me laisses tomber sur le seuil (Jack, les dames d’abord!) mais t’es sensuel, attentif et habile et j’adore être sur toi quand tu me serres les fesses pour mieux m’empaler.
Jack, tu m’as émue. Ça fait longtemps que quelqu’un m’avait pas désirée comme ça, cajolée, écoutée, comprise. Et fait rire !
Je me suis séchée, pis j’ai été revoir mes chums au Va savoir, mon bar favori. Je leur ai parlé de toi pendant un peu plus longtemps que j’aurais dû!
Après la fermeture, je suis remontée chez nous en bicyclette. Je me souviens pas du trajet, je touchais pas à terre. Du vélo volant !

Nelly


Objet : re Retour

Nelly
Tu es la plus belle invention de l’homme depuis celle du tapis sauve pantalon sauf que toi tu n’as pas de zone antidérapante translucide en silicone.
Tant mieux, car j’aime déraper dans tes zones.
Garde-moi



Jack

vendredi 7 octobre 2016

Un shift pour Jack

Salut  à tous ceux et celles qui me suivent ou me lisent occasionnellement ou une fois par décade.
Comme Jack est scrap stâle depuis trop longtemps, j'ai décidé de changer de stratégie. Je vais tenter d'écrire tout d'une traite en faisant fi des erreurs, des doutes, des lieux communs et des inélégances phraséologiques qui font que je produis si lentement.
Je souhaitais terminer Jack est scrap en août dernier et déjà en mai, je me doutais que, malgré un travail assez assidu, ça ne serait pas possible. Loin de là.
Au point où j'en suis rendu dans ma vie, après plusieurs longs récits inachevés, j'aime mieux finir un projet, quitte à ce que le résultat final soit mauvais, qu'à laisser le désir de perfection (et peut-être le manque d'inspiration) tuer dans l'oeuf la création. Que le canard boîte. C'est toujours ben une façon d'avancer.
2 nouveaux chapitres sont presque terminés mais dans leur état mal dégrossi, je sais pas si je vais les livrer ici, comme d'ailleurs le reste du récit.
On s'en reparle.
Salut.
denis

jeudi 29 septembre 2016

L'actualité de Sutton fin septembre

Ça fait du sens ailleurs qu'à Sutton? Peut-être des fois, dans la mesure ou même ici, ça n'en fait pas tant!
Quoi qu'il en soit, voici votre bulletin de nouvelles de Sutton, avec des infos sur la course à la chefferie du PQ et la prise en charge des sentiers de randonnée par Mont Sutton.